Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 16:39

ils ont débarqués..dans un fracas de cuir et de métal, et de bois hurlant sous le choc. Ils ont fait razzia de beaux sentiments et belles pensées..Saccagés les idoles et les idées sacrées..Ils ont rotés haut et fort..Et ils rirent grassement de leur crimes..Le silence qui suivit fut le plus horrible de tout..Une avalanche muette qui cloua la rousserole sur une épine vinette..

Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 16:19

Essuie moi la ville, j'ai débordé. j'ai débordé hier d'amer, de carmins tanins, de vides rencontrés, de souvenirs...j'ai débordé d'attentes et d'envies, j'ai bavé un peu aussi et me suis sali..En meute et en comité.;J'ai attendu alors si tu me vois, arrête toi et suis moi.

Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 16:19

Essuie moi la ville, j'ai débordé. j'ai débordé hier d'amer, de carmins tanins, de vides rencontrés, de souvenirs...j'ai débordé d'attentes et d'envies, j'ai bavé un peu aussi et me suis sali..En meute et en comité.;J'ai attendu alors si tu me vois, arrête toi et suis moi.

Repost 0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 10:33

Et après ? Et après il n'y a rien ..juste une dune, une montagne, un amas de pierre et de terre un peu trop haute...où on a mis les amis, les partis, les déserteurs, ...un coin sur le côté qu'on pousse un peu chaque jour pour ne pas oublier . Une pelle oui ce serait bien, mais a-t-on encore la force de creuser ? Là ils nous regardent, presque droits..debout.

Repost 0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 06:24
Programmation

C'était programmé. Quelque part. Morris en savait franchement rien. Où. C'était là. Pris un jour, il a rangé le programme dans un bout de vêtement quelque part. Et tout était à l'heure, l'ouverture de la salle, le film...Les acteurs étaient brillants et inspirés. Le scénario, affreusement banal, avait le mérite de l'efficacité. Une histoire d'amour. Simple et ratée. Juste çà. Cela tenait la route une fausse victime. La mise en scène irréprochable. Non franchement cela tournait. Simple mais pas banal finalement..

Repost 0
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 08:02
Pif paf !

Pif paf et une bonne envie de taper. Balancer un uppercut et balancer la purée juste pour remettre les pendules à l'heure et retrouver un peu de sérénité. C'était une réponse basique reconnaissait en lui même Moris. Mais bon Dieu , que cela pouvait faire du bien. A s'acharner à trouver des réponses dans des nuits sans sommeil, il lui semblait qu'ai moins cette solution avait ses chances de faire avancer le dossier...

Repost 0
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 07:48

On avait tiré les rois. C'est con c'était tombé sur lui. Moris avait rien demandé mais allez savoir c'était pour sa pomme encore une foi ! Une jolie couronne dorée; Il avait pris le cadeau de circonstance comme une reconnaissance par défaut.

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 09:08

Le grand corbeau avait tapé à la fenêtre avec son bec grossier, attiré par le dessert appétissant que savourait la petite fille. Une belle pâte feuilletée...Il aurait aimé rentrer et picorer sur le bord du lit un bout du gâteau qui semblait si bon. Mais elle ignora royalement la silhouette sombre, jusqu'à avoir totalement fini sa pâtisserie. Elle daigna alors entrouvrir furtivement la fenêtre et jeter quelques miettes à la volée.....

Repost 0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 08:18

Peut être que c'était là. Un endroit pour dormir enfin et poser, reposer ses côtes fatiguées et maigres de vieux loup solitaire. Un endroit pour terminer l'errance avec cet éternel souffle court de la fuite permanente et cette "faim" qui serre les chairs.

Un endroit pour voir pousser aussi peut être. Un endroit, nulle part mais bien précis, à côté d'elle, pour se réveiller enfin reposé et prêt.

Repost 0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 08:15

A bien parler, il ne fallait pas de mots. Ou alors des mots d'enfants, des mots libres, des mots voyous de poète, qui pètent et dégrafent leur ceinture...et s’écroulent sur le sofa ivres et confiants. A bien parler il fallait ces mots pour lui dire qu'on l'aime...

Repost 0