Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 07:24

Obstination résignéeLes mots manquaient ces matins de survivance. Des mots sincères, sans far ni retouche. Des allumeurs du monde, qui trainent aux quatre coins de la ville qui s'époumone grassement aux premières lueurs du jour. Il y avait toujours cette réserve maladive, cette peur instinctive qui faisait du torrent un filet d'eau timide et discret. Arthur ne savait pas encore en maitriser le flux, en contenir l'arrogance. Il se prêtait encore très souvent au jeu facile des bons mots, des formules coquètes et amusantes, aux d'histoires d'histoire qui n'en finissaient pas de distraire son monde. Il y avait des répits qui sentaient la fin et la résignation, et qu'il fallait surmonter.

Arthur, inlassablement s'obstinait dans cet exercice ascétique à chaque fois que possible répété, le plus souvent, pour que le canal s'agrandisse et que le flux s'harmonise. Entretenir le feu avec amour, sans trop au début comprendre pour quels convives. Une obstination régulière et sans faille.

Partager cet article

Repost 0

commentaires