Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 08:07

Arthur remit le couvert ces premières heures sans trop chercher à savoir ce qui serait au menu. A vrai dire cela n'avait pas vraiment d'importance, l'essentiel étant de se mettre en condition. L'appétit vent en mangeant pensa-t-il. Il avait raison, le mots se suivirent ainsi, dans les premiers murmures du clavier sans trop de difficulté, sans trop d'hésitation. Il aimait cette sensation douce et relaxante qui accompagnait cette suite maladroite de « va et et vient » des doigts sur les touches. Il s'était aussi remis à écrire sur un petit cahier à spirale comme il en avait l'habitude il y avait quelques années, pour sentir de nouveau cette empreinte matérielle, physique sur son corps, sur le bout de ces doigts. Il appréciait la légèreté de la bille sur le papier qui glissait sans contrainte en suivant cette pensée qu'il jugeait si souvent abrupte, incohérente, là sous ses yeux. Il la voyait mieux se profiler, plus naturelle, souvent belle, enjouée, heureuse et libre. Bien sur, la limite se faisait vite sentir, une légère tétanie d'une main qui l'aurait aimé plus rapide; mais cette matière était là, prête à être travaillée quand il le désirait, comme le bloc d'une glaise dans l'atelier d'un sculpteur. Prête à être aimée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires