Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 08:10

 

Quand Morris s'achemina vers la porte du bar, il ressentit ce poids universel, insoupçonnable d'une chose qui le dépassait, se moquait de son instant, de ces cadeaux faits au monde, et de ces efforts démesurés pour être accepté. Cette masse l'emplissait dans chaque petite parcelle de son corps, écrasant sa carcasse, rendant presque impossible un mouvement volontaire. Seule la rage lui donna la force suffisante pour vaincre cette résistance. Il aurait pu crier au milieu du bar comme dans un effort physique violent accompagnant cette victoire sur ce corps endolori. Et quand il agrippa cette poignée routinière, il ne pensa qu'à une seule chose :fuir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires