Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 09:11

 C'était encore au lever, plein de bonnes résolutions portées par les vagues répétées du jus noir du réveil, que Joachim se remit à l'exercice. Il fallait bien dérouiller a machine, la chauffer un peu, pour la préparer à l'exercice ingrat et nécessaire de la recherche des mots motivants. Il n'y excellait pas, c'était peu de le dire. Lente, pénible, inconstante quête de sésames inconnus pour un futur pas plus certain. Une antinomie en bonne et du forme, un scandale du bon sens, un dilemme des temps modernes, où même le travail avait son marché et souffrait lui aussi des lois implacables d'une spéculation scélérate. Il fallait bien se prêter au jeu dans l'espoir vague de retrouver une place, un alibi social, une fonction « destinée ». Mais les mots motivants n'étaient pas de ceux que l'on trouve les nuits d'insomnie, ou sur le recoin d'une table de café et qui pressent, impatients, la poitrine pour sortir et fleurir la feuille. Ils étaient tristes et austères, et avaient le visages gris des huissiers.

Partager cet article

Repost 0

commentaires